Mademoiselle-K (c)Raphael Lugassy

MADEMOISELLE K

JANUARY SONS


Vendredi 9 mars 2018 - 20:30
Prévente : 22,99 € | Sur place : 25 € | Grande Salle



Depuis Ça me Vexe, Mademoiselle K incarne le rock au féminin. Son nouvel album Sous les Brûlures l’Incandescence Intacte est sorti le 1er septembre : gros retour aux textes en français.

Le précédent, Hungry Dirty Baby, suait de colère. Toujours de la rage dans celui-ci, c’est son ADN : « J’ai le dos qui tremble de porter toute ma rage ». Maison la sent plus apaisée. Et positive.

L’album est né d’une rupture amoureuse. Il en dépeint toutes les « strates à traverser », la « fulgurance du désamour » et les pleurs. Jusqu’aux espoirs de rémission.La Mademoiselle K de Jalouse et Ça me vexe a grandi, mais juste ce qu’il faut : « j’étais heureuse ben je vais continuer à l’être ».

De la tristesse renaît l’espoir. Sous les Brûlures l’Incandescence Intacte. Un exutoire pour elle et un vaccin pour nous. Un album Pour aller mieux. Avec ce morceau étonnant, où des anonymes répondent à la question de Mademoiselle K : « quand t’es triste ou que t’es pas bien, qu’est-ce que tu fais pour aller mieux ? ». Au final, un disque hétéroclite, riche et curieux. Le plus moderne de Mademoiselle K. Un disque qui colle à son époque. Sans règle. Évident.

Depuis 2014, Mademoiselle K s’auto-produit sur son label Kravache. En mars dernier elle fait appel à son public pour financer cet album. L’objectif de 20 000€ est atteint en moins de 12h pour aboutir à plus du triple. Au-delà de l’argent, c’est la conviction des fans qui porte Mademoiselle K. « Au coucher du soleil nous marchons comme hypnotisés vers la lumière, tous égaux dans son rayon, Sous les brûlures l’incandescence intacte».





JANUARY SONS    

Quand les chanteurs et guitaristes de The H.OS.T et Ashbay s'associent au multi-instrumentiste de Donna Ashtray, la magie opère instantanément. Ce trio protéiforme (guitares, mandoline-percussions, trois voix) distille un folk pêchu et énergique qui ne renierait pas la famille Munmford ! Les voix s'emmêlent, le tempo grimpe sans rien gâcher de mélodies redoutablement efficaces qui se révèlent être ciselées avec une précision d'orfèvre.





SAAG Le Moulin en accord avec Astérios Spectacles