LA_MAISON_TELLIER_PRIMITIFS_MODERNES_HD_RVB

La Maison Tellier

+ BLIND CINEMA


Vendredi 24 mai 2019 - 20:30
Prévente : 20.99 € | Sur place : 25 € | Club


Primitifs Modernes


Dans les villes traversées à l'occasion des tournées, en face de l'île Tatihou, aux studios ICP de Bruxelles, dans des studios implantés dans la campagne normande ou au cœur du Massif central, le sixième album de La Maison Tellier s'est patiemment construit. C'est le disque du grand retour des guitares et de chansons enregistrées vives - « live ». Plus que jamais, La Maison Tellier est la réunion de cinq musiciens qui offrent le meilleur d'eux-mêmes pour délivrer des chansons qui s'impriment dans nos mémoires et nous ramènent à nos adolescences, quand tout se noue et que se décide notre aptitude à nous engager, nous lier, nous confronter. Après les premiers albums qui portaient le regard vers un ailleurs, après Beauté pour tous qui parfois contemplait le passé, après Avalanche qui scrutait en lui-même, Primitifs modernes semble regarder droit devant, et tout autour. La musique épouse cet élan en un disque physique et charnel, incarné en douze chansons qui se fraient leur chemin jusqu'à nous, convoquant la mélancolie douce des textes d'Alain Souchon ou Yves Simon, galvanisée par l'électricité d'un rock au classicisme élégant hérité du rock américain des années 90 à la manière de R.E.M. Quand tout change, trop vite, il faut parfois savoir se rallier au premier, à l'éternel. Primitifs modernes offre ceci : onze chansons qui nous ressemblent et nous ramènent à l'essentiel.





BLIND CINEMA    

Les artisans de Blind Cinema se rencontrent sur un projet à contre-courant, "Le Big Fish", avec comme objectif de revisiter les hits radio pop à la sauce folk et country. Le groupe enchaîne plusieurs centaines de dates par an dans le Sud-Est de la France et le public mord à l'hameçon. Des reprises naissent des compositions originales et profondes qui donnent le jour au groupe Blind Cinema, un projet qui a pour caractéristique d’écrire des musiques de génériques de films. Des musiques de films qui n'existent pas encore, qui n'existeront peut-être jamais, si ce n'est, au travers de notre esprit, véhiculé par notre imagination, notre cinéma à l'aveugle ! Emmené par David Hazet Viloria, batteur de formation devenu artiste "multi-instrumentiste", le groupe est également composé de Guillaume Dupre, batteur aux influences groove et rock, Jerôme Cornier, guitariste soutenu et sponsorisé par Laurent Cavé Lutherie et Guitarshop et Pascal Blanc, un bassiste éclectique de formation Jazz, voguant sur de nombreuses scènes d'Europe et accompagnant, pour des shows TV de nombreux artistes. Sortit en octobre 2016, l'album de éponyme de Blind Cinema nous immerge dans un décor au couleur pop, folk et rock. Le projet est encadré par le moulin et se retrouve en première partie d’artistes comme Yodelice, L.E.J., Cats on trees ou encore Les Innocents. Le groupe se retrouvera par la suite dans de nombreux génériques de films...Qui n'existent pas encore.





Saag le Moulin en accord avec Azimuth Productions présente