(bright)2372-08_1-3000px crop

Camélia Jordana

+ SIÊM FOLKNOMADE


Samedi 9 novembre 2019 - 20:30
Prévente : 23.99 € | Sur place : 26 € | Grande Salle


Ce projet créé par deux français, Camélia et Laurent, se prépare depuis une année. C’est ensemble qu’ils décident de témoigner d’un ressenti, d’une émotion, sinon d’un état dans lequel LOST se retrouve. Ils scandent alors l’amour de leur drapeau, s’interrogent sur la crise des réfugiés, racontent la nuit paresseuse qui se couche sur une émeute à Baltimore, décrivent les années 90 dans le Var, dénoncent un leader qui oublie de regarder derrière lui, ou encore rendent hommage à la force de la Femme. Au lendemain d’attaques terroristes et à la veille d’élections présidentielles, LOST témoigne. Le groupe souhaite se positionner, ce au moment où le sujet de l’identité est plus que jamais remis en question, comme les simples témoins d’une époque au sein d’un pays dit libre, et dont la devise républicaine est basée sur la LIBERTÉ, l’ÉGALITÉ et la FRATERNITÉ. Le duo décide de chanter en français, en anglais et en arabe. Sur les compositions de Laurent et dans ces trois langues dans lesquelles Camélia écrit, LOST délivre un message de paix. Dires contrairement aux dires de certains politiques et de quelques médias, les deux musiciens plein d’espoir mettent en lumière la fusion de deux générations qui peuvent vivre ensemble en 2017.






SIÊM FOLKNOMADE    

Siêm est auteur, compositeur, interprète, née à Constantine, en Algérie. Passionnée de Nu, Neo, Future Soul & Musiques du Monde depuis toujours, son exploration musicale conquière en live, la Deep Indie Folk & le Neo Berberian, avec une séduisante profondeur. 2009, présage les accents lunaires de ses mélodies & joue le pique coeur de ses mots. 2011, sa folknomade dévoile une lumineuse mélancolie, extatique, sensible. L’onirisme de cette coloriste des mots à la voix coton, est sublimé par des horizons nomades & la pulsation des origines. Tout semble s'accorder à l'intime de soi, au présent de l'éternellement éphémère. Ses dunes se dessinent du lointain jusqu'à la rencontre de musiciens talentueux, Hassan Tighidet, à l'esquisse, & Malik Ziad, au mandole & au gumbri. Le chemin est loin. Une lune nouvelle & la dédication d'un dreamcatcher, Christophe Isselee. Tous les oxymores de notes tressées à deux, sur de précieuses années, font éclore en 2016, le paysage de son Premier EP #BlackSheepColorist. La belle diagonale croisée avec Fred aka Labo Klandestino, le k.landestin de son destin, comme elle sourit à le dire, concrétisera son Premier recording studio & avec, toute la fabuleuse force de vie qu'offre la musique. Florent Sallen, au move.me.ment & .. la réminiscence d'une pulse affective, pour faire battre le coeur. #BlackSheepColorist révèle les traversées nomades d'une pensée poétique. Comme une histoire éternelle, dans cette longue distance d'une vie éphémère. ❝ La célébration d'une folk nomade à la source d'une pensée onirique, dissolument originale & éternellement éphémère. ❝ And goes the forevers ❞ — Et ainsi disparaissent les toujours, serait l’espace où réside un essentiel. The confluence of elsewhere nowhere. ❞ — EP #BlackSheepColorist





Saag le Moulin en accord avec Live Nation présente