carré

BRAIN DAMAGE MEETS HARRISON STAFFORD (from Groundation)

+ WR1 SOUNDSYSTEM


Mercredi 11 octobre 2017 - 20:30
Prévente : 15,99 € | Sur place : 17 € | Club



Passés respectivement maîtres internationalement reconnus dans les styles, le reggae et le dub, qu’ils développent parallèlement depuis bientôt 20 ans sans jamais réellement se rencontrer, les deux protagonistes s’évertuent à en bousculer les codes, dans le respect toujours plus grand de leurs origines jamaïquaines. En témoignent la fusion du jazz et des différentes musiques traditionnelles jamaïquaines dans le cas d’Harrison Stafford et notamment de son extraordinaire aventure avec Groundation, ainsi que les innombrables expérimentations de Martin Nathan, au fil de la foisonnante discographie de Brain Damage, aux orientations toujours plus improbables et aventureuses.

De cette rencontre inattendue naîtra donc l’album « Liberation Time », qui ravira bon nombre des amateurs des travaux des deux artistes, tant tout ce qui contribue à faire leurs particularités respectives y est représenté. Compositions solides, mélodies imparables, effets dub classieux, autant d’éléments qui feront sans doute de « Liberation Time » l’un des projets de collaboration les plus aboutis de l’année.





BRAIN DAMAGE    

Martin Nathan, alias Brain Damage, est considéré comme l'un des fondateurs de la scène dub en France, il y crée dès 1999 le premier live machine du genre. Avec déjà 12 albums à son actif, il multiplie depuis les propositions artistiques les plus diverses, tour à tour sombre, atmosphérique, revendicatif ou poétique, son univers semble être en perpétuel mouvement, constituant sans doute l’une des clés de la longévité de son projet.





HARRISON STAFFORD    

Harrison Stafford est le leader du groupe de fusion reggae Groundation, formé en 1998. A partir de leur deuxième album, Each One Teach (2001), le groupe prend l'habitude d'accueillir des légendes du reggae sur leurs disques. Le succès d'estime arrive en France avec Hebron's Gate (2003) avant d'exploser avec We Free Again (2004). On retrouve Leroy Wallace sur le premier album solo d'Harrison Stafford, Madness, qu'il publie en 2011 sous le pseudo de Professor. En 2012, Groundation publie un septième album, Building an Ark et s'impose comme le meilleur groupe de la scène reggae, confirmé deux ans plud tard par l’album A Miracle.




SAAG Le Moulin en accord avec Comparses et Sons